L’épilepsie est un mal neurologique qui se caractérise entre autres par des hallucinations sensorielles et des secousses musculaires. Elle n’a presque pas de causes, encore moins de traitement sûr. Néanmoins, il est possible de réduire le nombre de chocs subis par le malade, pour lui faciliter la vie. Voici comment réduire efficacement les crises d’épilepsie !

Qu’est-ce qu’une crise d’épilepsie ?

L’épilepsie est une perturbation de la communication entre les neurones, due à une augmentation anormale de l’activité électrique du cerveau. Le choc est souvent de courte durée et peut se mesurer durant un ECG ou électrocardiogramme. La fleur cbd France peut aider à les diminuer. La crise peut partir d’une zone précise de l’encéphale ou embrasser tout ce dernier.

En effet, l’influx nerveux anormal reste localisé dans la zone appelée foyer épileptogène ou parfois, ce sont les décharges excessives qui se diffusent à tous les neurones. Dans le premier cas, les symptômes sont très variés et peuvent concerner uniquement certaines parties du corps. Le second cas affecte toute l’organisation du corps.

En réalité, les neurones sont les cellules de base du système nerveux. Elles reçoivent les informations du cerveau, en produisent des nouvelles puis les transmettent. Les messages se diffusent sous forme de signal électrique qu’on appelle influx nerveux.

Lorsqu’une crise survient, l’activité électrique dans les cellules devient désordonnée et les ordres envoyés aux nerfs ne sont plus clairs. C’est ainsi qu’on remarque une anomalie dans les réactions physiques du malade.

Qu’est-ce qui déclenche une crise d’épilepsie ?

Il est difficile pour les médecins d’identifier la cause exacte des crises d’épilepsie. Dans environ 15 % des cas, l’épilepsie est une maladie héréditaire. Elle peut également être due au mauvais fonctionnement de certains gènes.

Il se pourrait aussi que l’épilepsie ait pour cause une tumeur cérébrale, un traumatisme du cerveau ou une séquelle d’un accident vasculaire cérébral. Par ailleurs, les statistiques démontrent que l’AVC est la principale cause d’épilepsie chez les personnes de plus de 35 ans d’âge.

En énumérant les causes de ces crises, on peut aussi considérer les lésions prénatales. Les bébés sont sensibles aux lésions cérébrales et cela peut même entraîner une paralysie. Les maladies infectieuses sont aussi à la base de ce mal. N’oublions pas non plus les troubles du développement comme la neurofibromatose et l’autisme.

Comment réduire le nombre d’applications des crises avec le CBD ?

Le CBD est une substance dont l’efficacité a été scientifique prouvée sur les patients souffrant du syndrome de Dravet. Il en est de même pour certaines crises relatives au syndrome de Lennox-Gastaut et pour les cas d’épilepsie réfractaire au traitement médicamenteux. Toutefois, d’autres théories sur l’efficacité du CBD à propos d’autres formes d’épilepsie n’ont pas encore été prouvées.

Chez les patients traités pour une épilepsie réfractaire, le CBD peut faire réduire les crises jusqu’à un pourcentage de 50. C’est presque le même taux que les autres anti-épileptiques disponibles sur le marché. Dans 20 à 30 % des cas, il entraîne des effets secondaires parmi lesquels la somnolence et la diarrhée. D’autres consommateurs pourront aussi souffrir d’une altération des enzymes hépatiques et de pertes d’appétit.

Par conséquent, pour amoindrir les crises d’épilepsie, il est recommandé de prendre du CBD de manière modérée. Il faut également faire attention aux combinaisons avec d’autres médicaments et prendre l’avis de votre médecin. Les autres anti-épileptiques disponibles dans les officines sont aussi efficaces contre ce mal.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.